Portrait du marché en sciences de la consommation

Aperçu du marché

Les sciences de la consommation désignent l'ensemble des connaissances entourant les besoins et les comportements des consommatrices et des consommateurs, ainsi que les multiples données qui influencent les dynamiques du marché. Elles s'intéressent aux interactions entre les personnes, les produits et les organisations. Basées sur une approche multidisciplinaire, elles permettent aux professionnelles et aux professionnels d'accéder à de multiples opportunités sur le marché du travail, autant dans le secteur privé que public. 

Il est démontré que ces dernières années, les personnes diplômées en sciences de la consommation se sont placées dans des domaines émergents tels que le commerce électronique, la gestion stratégique des réseaux sociaux, l'amélioration continue, la gestion de projet, l'assurance qualité et l'intelligence d'affaires.

Les principaux secteurs d'activité sans ce domaine sont :

Secteurs du marché

Entrepreneuriat

Si certains domaines d’études (informatique, traduction, graphisme, journalisme, etc.) sont plus propices pour travailler à son compte, toute personne ayant la fibre entrepreneuriale peut toutefois décider de se lancer, avec ou sans formation, en entrepreneuriat. C’est surtout la « fibre entrepreneuriale » qui fait foi de diplôme ici. Si la plupart des entrepreneuses ou des entrepreneurs n’ont pas de formation en entrepreneuriat, plusieurs cours, programmes ou activités de perfectionnement peuvent être suivis pour aller chercher des connaissances utiles au fonctionnement d’une organisation, que ce soit en gestion, en comptabilité, en droit, etc.

Comme ces personnes créent leur propre emploi, on ne parlera pas d’exigences dans ce secteur, mais de caractéristiques propres aux entrepreneuses et aux entrepreneurs.  

Exemples de postes

  • Travailleuse ou travailleur autonome
  • Pigiste
  • Entrepreneuse ou entrepreneur
  • Franchisée ou franchisé
  • Cheffe ou chef d’entreprise

Exemples de tâches

  • Offrir ses services ou ses produits à la clientèle
  • Opérer une entreprise ou gérer une franchise
  • Accomplir des tâches en lien avec son champ d’expertise ou en lien avec la gestion (en fonction de l’importance du projet)

Principales exigences

  • Passion pour un projet ou pour une cause
  • Le goût de créer
  • Tolérance au risque
  • Persévérance
  • Habileté à prévoir et à résoudre les problèmes
  • Confiance en soi
  • Facilité à communiquer
  • Capacité d’adaptation
Représentation, vente et marchandisage

Le secteur de la représentation, de la vente et du marchandisage regroupe toutes les activités commerciales d'une entreprise ou d'une organisation qui sont liées à la promotion, à la vente et à la mise en valeur des produits ou des services offerts. À l'échelle locale ou internationale, les professionnelles et professionnels du secteur travaillent avec une clientèle diversifiée, comprenant des particuliers, des détaillants, des grossistes et des industriels.

Bien qu'il n'existe pas d'accréditation obligatoire pour exercer dans la représentation, l'Association canadienne des professionnels de la vente suggère des formations additionnelles et une certification facultative

Parmi les défis du secteur, il faut relever la recherche constante de nouvelles clientes et de nouveaux clients, la création et le maintien de liens de confiance, et la distinction à établir dans la pratique par rapport à la concurrence. Les horaires de travail peuvent varier ; allant de journées longues, à des soirées ou même à des fins de semaines. Quant à la rémunération, elle peut se présenter sous forme de salaire fixe, ou basée sur des commissions, calculées en fonction des ventes réalisées. Une représentante ou un représentant a ainsi la possibilité d'augmenter sa rémunération selon la performance de ses résultats, et certains milieux offrent également des bonus supplémentaires. 

Avec le commerce en ligne, les représentantes et les représentants peuvent aujourd'hui choisir le travail à distance ou non. Celles et ceux qui aspirent à progresser dans le domaine peuvent, avec l'expérience, viser un poste en direction de vente.

Il convient de noter que les titres de postes, de tâches et d'exigences peuvent varier d’une entreprise à l’autre, selon les structures organisationnelles mises en place.

Exemples de postes

  • Marchandiseuse ou marchandiseur
  • Agente ou agent promotionnel
  • Vendeuse ou vendeur
  • Représentante ou représentant technique
  • Représentante ou représentant des ventes
  • Représentante ou représentant commercial
  • Conseillère ou conseiller aux ventes
  • Responsable du développement de marché ou des affaires
  • Superviseure ou superviseur des ventes
  • Gestionnaire de comptes
  • Gestionnaire des ventes
  • Directrice ou directeur aux ventes

Exemples de tâches

  • Promouvoir et superviser les produits et les services de l’organisation (en présence ou en ligne)
  • Négocier et optimiser la gestion de l’espace promotionnel
  • Implanter des promotions et proposer des plans de visibilité aux clients
  • Assurer la rotation des produits et la gestion de l’inventaire
  • Prospecter des clients potentiels et fidéliser la clientèle en place
  • Analyser, identifier et saisir les nouvelles occasions d’affaires
  • Animer des évènements promotionnels
  • Conclure des ventes
  • Offrir un service après-vente
  • Superviser les ventes en ligne
  • Rédiger des rapports de vente, réaliser des études de marché
  • Préparer les plans de ventes et d’affaires annuels
  • Établir le portefeuille et le prix des produits
  • Implanter des stratégies de vente et de mise en marché
  • Gérer, superviser, coordonner et mobiliser des équipes de travail
  • Planifier, organiser, diriger et contrôler les opérations du service des ventes

Principales exigences

  • Aptitudes en négociation
  • Aptitudes en réseautage
  • Bilinguisme
  • Compétences analytiques
  • Compétences en communication
  • Compétences interpersonnelles
  • Compétences organisationnelles (planification, gestion)
  • Connaissance approfondie des produits ou services offerts
  • Dynamisme et enthousiasme
  • Flexibilité et adaptabilité
  • Être orientée ou orienté vers les résultats
  • Souci pour la clientèle

Principaux employeurs

  • Entreprises de fabrication et de distribution
  • Entreprises de commerce de gros et de détail
  • Entreprises de services
  • Entreprises agroalimentaires
  • Entreprises pharmaceutiques
  • Milieu financier et milieu des assurances
  • Agences de marketing et de publicité
  • Industrie du tourisme et des loisirs
Marketing et communication

Le secteur du marketing et de la communication englobe toutes les activités liées à la gestion stratégique des communications, à la promotion de produits ou de services, ainsi qu'à la construction et au maintien de l'image de marque des entreprises. Dans ce secteur, il est possible de travailler en agence ou en entreprise. Dans le premier cas, les professionnelles et les professionnels répondent à des mandats pour plusieurs clients. Dans l'autre cas, les professionnelles et les professionnels travaillent pour un client uniquement ; ils sont responsables des communications et de la promotion à l'interne et à l'externe de leur organisation.

Bien qu'il n'y ait pas d'accréditation obligatoire pour exercer en tant que conseillère ou conseiller en marketing et communication, les professionnelles et professionnels du secteur, surtout celles et ceux qui se spécialisent en relations publiques, peuvent obtenir un Agrément en relations publiques (ARP) auprès de l'Association des professionnelles et professionnels en relations publiques du Québec (APRPQ). 

Plusieurs défis sont à relever dans ce secteur, dont, notamment, celui de l'évolution numérique. L'avènement des nouvelles technologies d'information et des nouvelles plateformes sociales nécessitent une constante actualisation des pratiques. Les professionnelles et professionnels doivent donc faire preuve de créativité et d'innovation pour se démarquer sur le marché, ainsi que pour fidéliser leur clientèle. La multiplication des canaux de communication rend le travail plus complexe, et l'utilisation de divers outils d'analyse et d'évaluation est requise avec précision pour assurer un retour sur l'investissement. D'autres défis liés au secteur sont associés à la personnalisation de l'expérience des membres de la clientèle, l'éthique et la confidentialité dans la cueillette et l'analyse de données, ainsi que la constante question de l'acceptabilité face aux enjeux de société. 

Pour celles et ceux qui souhaitent progresser dans ce domaine, des postes en direction de marketing ou de consultation en marketing peuvent être accessibles après plusieurs années d'expérience.

Il convient de noter que les titres de postes, les tâches et les exigences peuvent varier d’une entreprise à l’autre, selon leurs modèles de gestion et leurs structures organisationnelles spécifiques.

Exemples de postes

  • Agente ou agent de promotion
  • Chargée ou chargé de communication
  • Chargée ou chargé de projet
  • Analyste marketing
  • Stratège numérique
  • Gestionnaire de réseaux sociaux
  • Gestionnaire d’évènements
  • Conseillère ou conseiller en communication
  • Responsable des relations publiques
  • Directrice ou directeur marketing
  • Consultante ou consultant en marketing et communication

Exemples de tâches

  • Déterminer des publics cibles
  • Élaborer des stratégies de communication et de positionnement
  • Créer et gérer des campagnes publicitaires
  • Concevoir des plans marketing
  • Coordonner des placements média
  • Implanter des stratégies web
  • Gérer les relations avec les médias
  • Animer et gérer les réseaux sociaux
  • Rédiger des contenus de communication marketing
  • Organiser des évènements promotionnels
  • Mettre en place des indicateurs de mesure des actions marketing
  • Analyser les données du marché et les tendances

Principales exigences

  • Adaptabilité
  • Créativité
  • Capacité d’adaptation
  • Esprit d'analyse et de synthèse
  • Compétences communicationnelles
  • Compétences organisationnelles
  • Connaissance de différents outils numériques
  • Résistance au stress

Principaux employeurs

  • Agences de communication et de marketing
  • Entreprises privées de tous les secteurs d’activité
  • Gouvernements et organismes paragouvernementaux
  • Industrie médiatique
  • Industrie du tourisme et des évènements
  • Institutions d’enseignement
  • Fondations, fédérations ou associations diverses
  • Organismes sans but lucratif
Achats et approvisionnement

Le secteur des achats et de l'approvisionnement englobe toutes les activités liées à l'acquisition de biens, de services et de ressources nécessaires pour assurer le bon fonctionnement, à l'interne, des entreprises et des organisations. Les professionnelles et professionnels de ce secteur jouent un rôle clé dans l'optimisation des processus d'approvisionnement, la gestion des relations avec les fournisseurs et la maîtrise des coûts.

Ces dernières années, le secteur a dû faire face à d'importants défis. Les bouleversements économiques et sociopolitiques résultant de la pandémie ont perturbé les chaînes d'approvisionnement, complexifiant ainsi le travail des professionnelles et des professionnels du domaine. À la lumière de ce contexte, la recherche de solutions alternatives est devenue une réalité quotidienne dans le milieu afin de maintenir la continuité de l'approvisionnement dans divers environnements. 

Travailler dans ce secteur exige de demeurer au fait des réglementations en vigueur et d'être au courant des différentes avancées technologiques sur le marché. 

Pour celles et ceux qui veulent évoluer dans ce domaine et viser des postes de gestion en achats et approvisionnements, une expérience de deux à cinq ans est souhaitable.

Exemples de postes

  • Acheteuse ou acheteur
  • Gestionnaire des achats
  • Analyste en approvisionnement
  • Spécialiste en approvisionnement
  • Coordonnatrice ou coordonnateur à l’approvisionnement
  • Responsable des opérations d’approvisionnement
  • Directrice ou directeur des achats et de l’approvisionnement

Exemples de tâches

  • Rechercher des fournisseurs potentiels
  • Analyser des soumissions
  • Négocier des prix et des délais de livraison
  • Élaborer des ententes contractuelles avec les fournisseurs
  • Acheter des biens et des services en fonction des procédures établies
  • Maintenir à jour les fiches d'information sur les produits et les fournisseurs
  • Optimiser les pratiques d'approvisionnement
  • Contrôler la qualité des produits
  • Résoudre les problèmes avec les fournisseurs (prix, livraisons, qualité des produits ou des services)
  • Gérer les risques liés à l’approvisionnement (rupture de stock, fluctuation des prix)
  • Planifier et gérer la logistique du transport, de la manutention et de l'entreposage des matières
  • Contrôler l'inventaire
  • Analyser les tendances du marché

Principales exigences

  • Aptitudes en négociation
  • Aptitudes en résolution de problèmes
  • Aptitudes pour le travail d’équipe
  • Bilinguisme
  • Compétences analytiques
  • Compétences en communication
  • Compétences organisationnelles (planification, gestion)
  • Maîtrise des outils et logiciels du domaine (exemple : ERP (Enterprise Resource Planning)
  • Résistance au stress
  • Souci pour la clientèle

Principaux employeurs

  • Entreprises privées de produits ou de services
  • Gouvernements et organismes paragouvernementaux
  • Organismes sans but lucratif
Enquêtes, sondages et recherches

Le secteur des enquêtes, sondages et recherches englobe toutes les activités liées à l'analyse des comportements et des besoins des consommatrices et des consommateurs. C'est un secteur qui se situe à l'intersection entre les sciences sociales, les statistiques et le marketing.

Dans ce secteur, beaucoup de défis concernent la collecte de données, à commencer par l'évolution des méthodes, la protection, la confidentialité, les attentes, la précision des démarches et des résultats, ainsi que la gestion du volume croissant de données. 

En début de carrière, les professionnelles et professionnels débutent généralement par des postes d'assistantes ou d'assistants, d'agentes ou d'agents d'enquête, de meneuse ou de meneur d'entrevues, ou d'analystes juniors. L'expérience peut leur permettre d'accéder, plus tard, à des postes d'analystes de recherche seniors, de gestionnaires de projet, ou encore de consultantes ou de consultants.

Un diplôme d'études supérieures est un atout majeur en ce qui concerne les statistiques et la recherche. 

Exemples de postes

  • Meneuse ou meneur d'entrevues
  • Enquêtrice ou enquêteur
  • Agente ou agent de sondage / de statistiques / de recherche / de planification
  • Analyste de marché / de données / en recherche
  • Chargée ou chargé d'études / de recherche
  • Conseillère ou conseiller aux sondages et enquêtes
  • Conseillère ou conseiller en études de marché
  • Spécialiste en sondage / en intelligence d'affaires
  • Consultante ou consultant en recherche

Exemples de tâches

  • Analyser des sujets variés (ex : études de marché, portrait de la concurrence, satisfaction de la clientèle)
  • Identifier les variables à étudier et des méthodes de collecte de données à mettre en place
  • Présenter et vulgariser les résultats ; rédiger des rapports d'analyse
  • Animer des comités de travail et assurer un rôle-conseil
  • Établir des diagnostics
  • Formuler des recommandations stratégiques

Principales exigences

  • Autonomie
  • Compétences analytiques
  • Compétences organisationnelles
  • Compétences communicationnelles
  • Intégrité : bonne compréhension des principes d’éthique et de la confidentialité des données
  • Curiosité
  • Maîtrise d'outils informatiques et numériques
  • Rigueur

Principaux employeurs

  • Agences de recherche et de sondage
  • Gouvernements et organismes paragouvernementaux
  • Instituts de recherche
Ressources humaines

Le secteur des ressources humaines, au Québec, regroupe toutes les activités liées à la gestion et au développement du personnel. C'est un secteur essentiel pour les entreprises, car il vise à optimiser la gestion de talents, à favoriser un environnement de travail productif et à assurer le bien-être du personnel. Il comprend plusieurs fonctions et domaines d'expertise, dont le recrutement et la sélection, la formation et le développement, la gestion de la performance, la rémunération et les avantages sociaux, les relations de travail, et la santé et sécurité au travail.  C'est souvent cette avenue des ressources humaines que les personnes diplômées en sciences de la consommation vont emprunter dans leur travail.

La pénurie de main d'œuvre actuelle est un défi important pour les spécialistes en acquisition de talents. Le recrutement à l'échelle mondiale, l'intégration constante de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle et les algorithmes de jumelage, ainsi que la compétitivité entre les différentes marques d'employeurs font partie des enjeux qui attendent les personnes diplômées désirant travailler dans ce secteur.

Pour les professionnelles et professionnels qui acquièrent de l'expérience et des connaissances plus élargies en ressources humaines, il est possible de progresser vers des postes de gestion du personnel. 

Exemples de postes

  • Agente ou agent des ressources humaines et du recrutement
  • Chargé(e) de recrutement ou responsable du recrutement, recruteuse ou recruteur
  • Conseillère ou conseiller en recrutement
  • Spécialiste en recrutement
  • Spécialiste en acquisition de talents
  • Chasseuse ou chasseur de têtes
  • Coordonnatrice ou coordonnateur du recrutement
  • Gestionnaire des ressources humaines

Exemples de tâches

  • Évaluer les besoins en recrutement de l’organisation
  • Définir les profils recherchés, selon les compétences, avec les gestionnaires et l’équipe des ressources humaines
  • Rédiger des descriptions de tâches
  • Utiliser des plateformes de recrutement en ligne pour diffuser des offres d’emploi
  • Rechercher activement des candidates et candidats potentiels
  • Procéder à des entrevues téléphoniques, en ligne ou en personne
  • Effectuer des négociations salariales avec les candidates retenues ou les candidats retenus
  • Assurer la vérification des antécédents et des références des candidates et candidats
  • Participer à des salons de l’emploi et à des évènements de recrutement
  • Participer à l'amélioration des processus
  • Gérer des budgets liés aux ressources humaines
  • Contribuer à la valorisation de la culture de l'entreprise
  • Projeter une image professionnelle à l'interne et à l'externe de l'entreprise

Principales exigences

  • Attitude positive
  • Adaptabilité et résilience
  • Compétences analytiques
  • Compétences en communication
  • Compétences relationnelles
  • Compétences organisationnelles
  • Maîtrise des outils et des techniques de recrutement (exemples : plateformes en ligne, réseaux sociaux, gestion informatisée des candidatures)
  • Sens de l'initiative

Principaux employeurs

  • Entreprises de recrutement et de placement
  • Entreprises privées
  • Gouvernements et organismes paragouvernementaux
  • Organismes sans but lucratif
Service à la clientèle

Le secteur d'activité du service à la clientèle englobe toutes les interactions entre une entreprise et les membres de sa clientèle. Il concerne l'assistance, les conseils et les solutions fournies aux besoins et aux préoccupations des consommatrices ou des consommateurs, dans le but d'assurer leur satisfaction et leur fidélisation. En personne, au téléphone, par courriel, par clavardage ou par le biais des réseaux sociaux, les professionnelles et professionnels du service à la clientèle sont au cœur des relations et de l'expérience de la clientèle.

Dans ce secteur, les personnes professionnelles qui développent une expertise spécifique à leur domaine ont la possibilité de s'engager dans une catégorie distincte et complémentaire : le service-conseil spécialisé. En sciences de la consommation, l'expertise la plus reconnue et la plus recherchée est la défense des droits des consommatrices et des consommateurs. Ceci dit, tout ce qui concerne l'amélioration des processus, l'accompagnement des organisations et la gestion de la qualité des services peuvent faire partie de l'expertise et des compétences développées par les professionnelles et professionnels en sciences de la consommation qui tendent vers le service-conseil spécialisé. 

Dans certains domaines du service-conseil spécialisé, une accréditation peut être exigée. C’est le cas, par exemple, pour être planificatrice financière ou planificateur financier. Il est important de ne pas s’improviser professionnelle ou professionnel en service-conseil sans d’abord vérifier si l’adhésion à un ordre ou à une association professionnelle est exigée, ou encore si une accréditation propre au domaine d’expertise n’est pas nécessaire. Cela étant dit, le plus grand défi lié au service-conseil spécialisé est, sans aucun doute, le développement et le maintien de l’expertise. Les personnes professionnelles dans ce domaine doivent posséder de bonnes connaissances dans leur spécialité, de façon à demeurer crédibles auprès de leur clientèle et de mériter leur confiance. Elles doivent également s’assurer d’être à jour dans leurs connaissances et de suivre les nouveaux développements dans leur secteur d’activité, afin de bien conseiller leurs clientes et clients.

Les opportunités d'emploi sont abondantes dans le secteur du service à la clientèle, qu'il soit spécialisé ou non. De nombreuses entreprises y voient un élément clé de leur succès. Les défis qui attendent les professionnelles et professionnels de ce secteur se situent surtout dans les attentes, les demandes et le volume croissant des différents membres de la clientèle, ainsi que dans l'évolution constante des pratiques et des nouvelles technologies.

Au fil de leur expérience, des rôles de supervision et de direction du service à la clientèle s'offrent aux personnes professionnelles souhaitant des responsabilités plus étendues, notamment en gestion et en stratégie. 

Exemples de postes

  • Agente ou agent au service a la clientèle
  • Responsable de la satisfaction client
  • Spécialiste de l'expérience client
  • Superviseur ou superviseure au service à la clientèle
  • Coordonnatrice ou coordonnateur au service à la clientèle
  • Gestionnaire des opérations client
  • Directrice ou directeur du service à la clientèle ou de la relation client
  • Conseillère ou conseiller en défense des droits des consommatrices et consommateurs
  • Conseillère ou conseiller en gestion des processus de la qualité
  • Conseillère ou conseiller en sécurité financière
  • Conseillère ou conseiller en développement stratégique ou économique
  • Consultante ou consultant en expérience client

Exemples de tâches

  • Analyser la situation de la cliente ou du client, puis poser un diagnostic
  • Élaborer des stratégies et proposer des recommandations
  • Conseiller les membres de la clientèle sur les produits ou les services offerts
  • Accompagner la cliente ou le client dans sa prise de décision
  • Gérer les plaintes ou les réclamations, en assurer le suivi
  • Collecter des données sur l'expérience et la satisfaction des membres de la clientèle, analyser et documenter les résultats
  • Optimiser la qualité du service à la clientèle

Principales exigences

  • Aptitudes en résolution de problèmes
  • Aptitudes en utilisation de plateformes et de systèmes numériques
  • Bilinguisme
  • Compétences analytiques
  • Compétences organisationnelles
  • Compétences communicationnelles
  • Dynamisme, entregent, courtoisie et patience
  • Écoute active, empathie
  • Flexibilité et adaptabilité
  • Souci de la clientèle
  • Capacité à travailler en équipe
  • Compétences techniques (exemple : savoir utiliser les systèmes de gestion des relations client (CRM)
  • Connaissance des produits ou services offerts

Principaux employeurs

  • Entreprises de l'industrie agroalimentaire, manufacturière. pharmaceutique, cosmétique
  • Entreprises de services
  • Centres d'appels
  • Commerce de gros ou commerce de détail
  • Milieu financier et milieu des assurances
  • Industrie du tourisme, de l'hôtellerie et des loisirs
  • Gouvernements et organismes paragouvernementaux
  • Fondations, fédérations ou associations diverses
  • Organismes sans but lucratif
Gestion de projet

Les postes en gestion de projet, auparavant réservés aux TI, à la construction ou au génie, se retrouvent maintenant dans tous les domaines d’activité. À l'époque où le changement est constant dans les organisations et où le temps est compté, toute entreprise a besoin de se munir de bonnes stratégies, de réflexion et de planification pour mener à bien ses projets.  

La fonction publique recherche de plus en plus des profils en gestion de projet. À cet effet, des études de 2e cycle peuvent être requises au gouvernement. Le milieu communautaire fonctionne également beaucoup par projet et les possibilités y sont multiples. 

Une formation créditée ou non en gestion de projet, complémentaire à votre formation initiale, peut être un atout utile qui vous permettra d’acquérir des techniques, des méthodes et des outils pour faire de vos projets des réussites! Si vous optez pour une certification, sachez que CAPM (www.pmi.org) s’adresse aux étudiantes et étudiants sans expérience, alors que PMP s’adresse aux professionnelles et professionnels avec expérience en gestion de projet. Cette dernière certification est généralement exigée pour les postes séniors. La connaissance de MS Project est un atout considérable. 

Naturellement, il est possible de gérer des projets dans le cadre d’un emploi, sans que ce soit mentionné dans le titre du poste.  

Exemples de postes

  • Chargée ou chargé de projet
  • Cheffe ou chef de projet
  • Responsable de projet
  • Gestionnaire de projet
  • Coordonnatrice ou coordonnateur
  • Contrôleur de projets (PCO – Project Control Officer) (expérience requise)

Exemples de tâches

  • Définir les objectifs d’un projet
  • Planifier les différentes étapes et la liste des tâches en lien avec le projet
  • Déterminer la durée et les contraintes
  • Établir des échéanciers
  • Gérer les priorités, les imprévus, les risques
  • Attribuer les ressources, diriger et motiver l’équipe d’exécution du projet
  • Exécuter, contrôler, surveiller, évaluer
  • Planifier et assurer le suivi du projet
  • Clôturer le projet

Principales exigences

  • MS Project
  • Certification CAPM ou PMP
  • Agilité
  • Habiletés communicationnelles
  • Capacité d’adaptation
  • Négociation
  • Habiletés relationnelles
  • Leadership
  • Travail d’équipe
  • Orienté vers les résultats
  • Sens de l’organisation

Principaux employeurs

  • Toute organisation

Statistiques

Les résultats du tableau ci-dessous proviennent de l'enquête La Relance à l'université conduite tous les deux ans par le ministère de l'Enseignement supérieur du Québec. Réalisée en 2021, elle vise à faire connaître la situation des personnes titulaires d'un baccalauréat ou d'une maîtrise de la promotion 2019, environ 20 mois après l'obtention de leur diplôme. Étant donné que les résultats ci-dessous concernent l'ensemble des personnes diplômées du Québec, le nom du programme peut varier de celui de l'Université Laval.

Programme Diplôme Personnes diplômées visées par l'enquête Taux de réponse En emploi À la recherche d'un emploi Aux études Personnes Inactives

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques

À temps plein Satisfaction de l'emploi Salaire horaire moyen En rapport avec la formation
N % % % % % % % $ %

Sciences de la consommation

Baccalauréat

86

57

85,7

2

12,2

0

100

70,4

27,09

96,3

Constat de votre conseillère ou conseiller en emploi

En sciences de la consommation, les possibilités d’emploi sont multiples. La polyvalence des personnes diplômées dans ce domaine leur confère un vaste choix d'employeurs. 

Parmi les défis qui les attendent, les futures professionnelles et professionnels doivent noter la compétition pour des postes plus spécialisés, également ciblés par d'autres disciplines universitaires (exemple : marketing) et l'adaptation constante que requièrent les variations sur le marché. Il leur est nécessaire de développer un esprit d'analyse et une continuelle volonté d'apprendre.

Malgré ces défis, ce qui distingue grandement les personnes diplômées en sciences de la consommation, c’est leur souci pour la clientèle. Partout où elles travaillent, elles ont à cœur l’excellence du service offert et l’optimisation des processus qui s’y rattachent. Cette conscience sensible est sans contredit un atout considérable pour toute entreprise ou organisation. 

Vicky Bellehumeur, conseillère en emploi et en développement professionnel

Sources et ressources

Certificat en gestion de la relation consommateur

Consommatique

Facebook : Sciences de la consommation

IMT en ligne (gouvernement du Québec) 

Le consommateur post-pandémique : regards et défis

Les sciences de la consommation

Maîtrise en sciences de la consommation

YouTube : Sciences de la consommation 

Mise à jour : mercredi 20 décembre 2023