Portrait du marché en sciences et technologie des aliments

Présentation du programme

Ce baccalauréat vous prépare à jouer un rôle clé dans le domaine de la transformation alimentaire dans un contexte de mondialisation des marchés et de développement durable. Ainsi, vous aurez à assurer et à améliorer la qualité des produits alimentaires et des procédés à l'intérieur d'un système de production et de distribution, mais également à innover par la conception et le développement de nouveaux aliments. Votre bagage de connaissances comprendra notamment une base solide en biochimie/chimie et en microbiologie, de même que dans les domaines de la qualité et de la transformation des aliments.

  • Un stage obligatoire en milieu industriel d'une durée minimale de 400 heures
  • Possibilités de projets en milieu industriel ou au sein d'une équipe de recherche
  • Profil distinction, profil entrepreneurial, profil international
  • Programme unique en français au Canada
  • Programme donnant accès à l'Ordre des chimistes du Québec (OCQ) sans condition et à l'Ordre des agronomes du Québec (OAQ) sous condition de la réussite d'un examen d'accès à l'Ordre.

Source : Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Secteurs d'emploi

Les grands secteurs de pratique :

  • contrôle et assurance qualité
  • laboratoire
  • production
  • affaires règlementaires
  • recherche et développement
  • enseignement
  • représentation

Plusieurs types d'aliments sont transformés dans l'industrie agroalimentaire. Les étudiants et les diplômés en sciences et technologie des aliments peuvent travailler dans les industries qui les transforment ou voient à leur conservation. Parmi ces classes d'aliments, notons :

  • les viandes et les volailles
  • les poissons et les fruits de mer
  • les produits laitiers
  • les fruits et les légumes
  • les produits de boulangerie et la pâtisserie
  • les produits de sucre et les confiseries
  • les moutures de céréales et de graines oléagineuses
  • les boissons
  • les aliments pour animaux
  • les autres aliments : café, vinaigrettes, huiles, etc.

Titres de postes

Voici des titres de postes qu'on retrouve dans divers secteurs.

Contrôle et assurance qualité

  • Gestionnaire ou directeur de la qualité et de la sécurité alimentaire
  • Spécialiste de la conformité et de la sécurité alimentaire
  • Coordonnateur, superviseur ou responsable au contrôle et/ou à l'assurance qualité
  • Coordonnateur en sécurité alimentaire
  • Coordonnateur HACCP
  • Conseiller en assurance et/ou en contrôle qualité
  • Inspecteur ou contrôleur qualité
  • Expert en documentation assurance qualité
  • Technicien en assurance et/ou contrôle qualité

Laboratoire

  • Chef ou superviseur de laboratoire
  • Superviseur de laboratoire

Production

  • Directeur d'usine
  • Directeur ou gestionnaire de production
  • Gestionnaire à la logistique et aux opérations
  • Contremaître de procédés et/ou de production
  • Chef de production ou de planification et logistique
  • Coordonnateur ou superviseur de production
  • Responsable des opérations
  • Spécialiste en procédés
  • Analyste aux opérations et/ou aux procédés
  • Opérateur de procédés
  • Maître-fromager

Affaires réglementaires

  • Directeur service aux consommateurs et affaires réglementaires
  • Coordonnateur ou responsable, affaires réglementaires
  • Conseiller aux affaires réglementaires
  • Conseiller au service étiquetage et réglementation
  • Agent en système qualité et réglementaire
  • Préposé à la réglementation des affaires et spécifications des produits finis
  • Technicien aux affaires réglementaires

Recherche et développement

  • Chercheur
  • Professionnel de recherche
  • Auxiliaire de recherche
  • Direction des opérations scientifiques
  • Directeur recherche et développement 
  • Gestionnaire de développement de produits
  • Gestionnaire de projets - recherche et développement
  • Scientifique des produits alimentaires
  • Spécialiste en recherche et développement ou développement de produits
  • Spécialiste en transformation des aliments et optimisation de procédés
  • Coordonnateur en amélioration des procédés
  • Coordonnateur recherche et développement
  • Conseiller en recherche et développement
  • Chargé ou chef de projet (en développement de produits ou en innovation)
  • Agent de recherche et de développement
  • Technicien/technologue en recherche et développement

Enseignement

  • Professeur
  • Auxiliaire d'enseignement
  • Chargé d'enseignement ou de cours
  • Enseignant en techniques de diététique

Représentation 

  • Représentant
  • Gestionnaire commercial

À noter : des postes de chimiste ou d'agronome sont accessibles aux diplômés qui répondent aux exigences de l'Ordre des chimistes du Québec ou de l'Ordre des agronomes du Québec et d'en devenir membre.

Source : offres d’emploi du Service du développement professionnel

Fonctions

Contrôle et assurance qualité

  • Assurer la sécurité alimentaire, le respect des normes d'hygiène et de salubrité
  • Collaborer à la réalisation des orientations stratégiques et à l'atteinte des résultats en matière de qualité
  • Planifier, diriger, coordonner et contrôler les activités de contrôle et d'assurance qualité
  • Promouvoir le programme qualité en usine
  • Suivre les indicateurs de performance
  • Développer, mettre en place, et optimiser le système de gestion qualité
  • Mener des inspections journalières en lien avec les bonnes pratiques industrielles ainsi que le respect des procédures
  • Évaluer les points critiques des procédés de fabrication
  • Échantillonner les matières premières et produits finis pour les analyses microbiologiques
  • Compiler les données et les analyses et communiquer les résultats
  • Mettre à jour des documents pour le contrôle de la qualit
  • Gérer le processus des audits (interne, externe) et des accréditations
  • Gérer les non-conformités et appliquer les mesures correctives
  • Concevoir et animer des formations sur les normes d'hygiène et les bonnes pratiques de travail ainsi que les BPF et normes HACCP
  • Gérer l'entretien sanitaire des équipements

Laboratoire

  • Prélever des échantillons sur des matières premières, les produits en transformation et les produits finis
  • Procéder à des analyses physico-chimiques et microbiologiques
  • Interpréter, compiler et diffuser les résultats des analyses
  • Calibrer et étalonner les équipements de mesure
  • Valider de façon régulière l'application de techniques de laboratoire adéquates pour assurer l'exactitude des résultats ainsi que l'application de pratiques de travail sécuritaires
  • Assurer l'organisation et le bon ordre des lieux de travail afin de minimiser les risques d'erreur d'étiquetage, de contamination croisée et de confusion dans les échantillons
  • Gérer et optimiser le service d'analyse en laboratoire
  • Établir les priorités de la charge de travail quotidienne de l'équipe
  • Superviser des techniciens de laboratoire
  • Voir au maintien des inventaires de matériel du laboratoire, les achats de matériel et d'équipements d'analyse, au suivi du budget

Production

  • Assurer le respect des échéanciers de production
  • Suivre les indicateurs de performance
  • Organiser, superviser et gérer les arrêts de production
  • Optimiser et améliorer les opérations
  • Gérer les budgets de production
  • Gérer des équipes de travail sur différents quarts
  • Appliquer la convention collective
  • Veiller à la formation continue des employés
  • Assurer le respect des programmes de santé et sécurité, environnement, entretien sanitaire et voir au respect, à l'application et à la mise à jour du plan maîtrise qualité (ICO, HACCP et GFSI)
  • Suivre efficacement l'entretien des équipements
  • Planifier et faire le suivi des achats de pièces
  • Solutionner les problèmes rencontrés quotidiennement
  • Collaborer à la réalisation des orientations stratégiques de l'entreprise et à l'atteinte des objectifs établis

Affaires réglementaires

  • Agir à titre de référence/expert en réglementation commerciale auprès des directeurs marketing, des chefs de marque, des chargés de projets, des coordonnateurs de la qualité, des agents de recherche et développement
  • Répondre à toutes les demandes de documentation et d'information technique
  • Assurer la veille réglementaire et légale
  • Valider la conformité de l'information sur l'étiquette nutritionnelle et les emballages des produits alimentaires
  • Soumettre des demandes d'homologation aux autorités réglementaires canadiennes
  • Enquêter et demander des mesures correctives lors d'anomalies
  • Conseiller les équipes de travail selon les plans d'action émis lors de non-conformités ou de plaintes externes
  • Gérer les dossiers de litige avec les consommateurs et les autorités réglementaires

Recherche et développement

  • Coordonner les activités et le personnel du département de recherche et développement
  • Administrer le budget de recherche et d'innovation
  • Proposer des axes de recherche et d'innovation
  • Collaborer à la réalisation du plan stratégique de l'entreprise
  • Gérer des projets de recherche et d'innovation : rédiger des protocoles, compiler et analyser des données
  • Planifier et organiser les tests de production des produits en développement
  • Contribuer à l'amélioration des produits ou des procédés de fabrication
  • Rédiger des rapports techniques et scientifiques
  • Assurer une veille sur les innovations en agroalimentaire
  • Travailler conjointement avec les ventes, la production et la qualité
  • Rechercher des partenaires financiers
  • Rédiger des demandes de subventions

Enseignement

  • Développer ou mettre à jour le contenu des cours
  • Planifier le déroulement des cours
  • Assurer la formation des étudiants
  • Faire des démonstrations
  • Évaluer l'apprentissage des étudiants
  • Corriger des travaux et des examens
  • Encadrer les étudiants
  • Participer à des rencontres départementales

Représentation

  • Identifier et augmenter de nouvelles occasions d'affaires
  • Analyser les besoins des clients
  • Apporter des suggestions afin de satisfaire les besoins de la clientèle
  • Fournir l'information en réponse aux demandes de renseignements des clients
  • Assurer un suivi des dossiers clients
  • Assurer une veille des nouveaux produits sur le marché, des activités concurrentielles, des publicités et des tendances promotionnelles
  • Rédiger des rapports de vente
  • Participer à des salons professionnels
  • Gérer une équipe de vente

Source : offres d'emploi du Service du développement professionnel

Exigences

Contrôle et assurance qualité

  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (microbiologie, biochimie, génie alimentaire)
  • Expérience en industrie alimentaire
  • Connaissance et maîtrise des systèmes de gestion de la qualité HACCP et GFSI (SQF)
  • Connaissance des bonnes pratiques de fabrication BPF et de laboratoire BPL
  • Sens de l’observation
  • Aptitude en communication
  • Rigueur
  • Aptitude en résolution de problèmes
  • Autonomie
  • Aptitude en rédaction

Laboratoire

  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (microbiologie, biochimie, chimie)
  • Connaissances des techniques d’analyse et appareils de laboratoire (pH-mètre, titrateur automatique, réfractomètre, spectrophotomètre, etc.)
  • Connaissances en hygiène et en salubrité alimentaire
  • Dextérité manuelle
  • Aptitude en communication
  • Rigueur
  • Capacité d’analyse
  • Autonomie
  • Esprit d’équipe

Production

  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (génie alimentaire, génie chimique, génie industriel, génie mécanique, gestion des opérations, etc.)
  • Expérience en industrie alimentaire
  • Esprit d’analyse
  • Leadership
  • Habileté décisionnelle
  • Aptitude en résolution de problème
  • Sens de la planification et de l’organisation
  • Forte capacité de communication
  • Esprit d’équipe
  • Créativité

Affaires réglementaires

  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (nutrition, etc.)
  • Expérience en industrie alimentaire
  • Maîtrise de la réglementation canadienne sur l’étiquetage, la publicité et les aliments
  • Connaissance des normes HACCP, SQF et GFSI
  • Grande rigueur
  • Forte aptitude en communication
  • Connaissance des lois et normes en hygiène et sécurité alimentaire
  • Autonomie
  • Bilinguisme

Recherche et développement

  • Baccalauréat et plus spécifiquement un cycle supérieur en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (microbiologie, biochimie, en génie alimentaire, etc.)
  • Expérience en industrie alimentaire
  • Expérience en gestion de projet
  • Créativité et sens de l’innovation
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Leadership
  • Sens de l’organisation et de la planification
  • Aptitude en communication
  • Excellente aptitude en communication (à l’oral et à l’écrit)
  • Bilinguisme
  • Connaissance des lois et normes en hygiène et sécurité alimentaire

Enseignement

  • Baccalauréat ou cycles supérieurs en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent (nutrition, etc.)
  • Connaissance dans la matière enseignée
  • Fortes habiletés en communication
  • Capacité d’écoute
  • Aptitudes en gestion de groupe
  • Créativité
  • Dynamisme
  • Aisance en informatique

Représentation

  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments ou autre domaine pertinent dans le milieu alimentaire
  • Orienté vers les résultats
  • Souci du client
  • Excellente capacité de communication
  • Aptitude à collaborer et à travailler en équipe
  • Autonomie
  • Tolérance au stress

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site du Service du développement professionnel - Formation continue. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, etc.

Source : offres d’emploi du Service du développement professionnel

Employeurs

  • Industrie des aliments et des boissons
  • Gouvernement fédéral
  • Gouvernement provincial
  • Établissements d'enseignement et de recherche
  • Services de laboratoire d'essai et d'analyse
  • Industrie pharmaceutique et des médicaments
  • Industrie des cosmétiques
  • Fabricants d'aliments pour animaux

Sources : Repères, offres d'emploi reçues au Service du développement professionnel

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire
Se connecter Vous n'avez pas de compte ?

Perspectives d’emploi

Pour chaque emploi ci-dessous, consultez le lien vers Emploi-Québec - Information sur le marché du travail. Ce site regroupe l'ensemble de l'information utile aux personnes qui cherchent un emploi, qui doivent faire un choix de carrière ou qui désirent améliorer leur situation en emploi.

Portrait de la transformation alimentaire au Québec

Le secteur de la transformation des aliments et des boissons était le plus important employeur manufacturier au Québec en 2017.

Ce secteur génère près de 70 000 emplois en entreprise et réalise des ventes de 29,1 milliards de dollars.

C'est près de 2400 entreprises réparties dans la majorité des régions du Québec, dont près de la moitié dans la grande région métropolitaine (Montréal, Montérégie, Laval, Laurentides et Lanaudière). On trouve aussi une forte concentration d'entreprises dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Ces entreprises proviennent d'un grand nombre de secteurs d'activité :

  • boissons (Labatt, Coca-Cola, Molson Coors, Pepsi)
  • boulangeries (Aliments Dare, Aliments Ronzoni, Biscuits Leclerc, Bridor, Multi-Marques, Weston)
  • mise en conserve de fruits et de légumes (Baxter, Bonduelle, Fleury Michon, Industries Lassonde)
  • produits laitiers (Agropur, Danone, Kraft Canada, Parmalat, Saputo)
  • produits de viande (Aliments Maple Leaf, Cargill, duBreton, Olymel)
  • sucre et confiseries (Barry Callebaut, Lantic, Nutriart)
  • et plusieurs autres aliments (Aliments Krispy Kernels, ConAgra Foods, Frito-Lay)

93 % des entreprises en transformation alimentaire au Québec sont des PME de moins de 200 employés.

Plus de 40 % de la main-d'oeuvre est syndiquée.

Les produits laitiers et les viandes représentent les plus importants secteurs de la transformation alimentaire au Québec, comptant près de 43 % des livraisons totales.

Sources : MAPAQ, CSMOTA, Investissement Québec

Constats de votre conseiller en emploi

Pour réaliser vos aspirations et faciliter votre insertion professionnelle, profitez au maximum de votre séjour à l'université. Ce lieu vous offre une multitude de possibilités d'apprentissage et de découverte sur vous. Explorez, vivez des expériences variées, faites des connaissances, apprenez!

Pendant vos études, engagez-vous dans les différents comités étudiants présents dans votre faculté ou à l'extérieur de celle-ci. Vous vous y ferez des amis, mais vous y développerez également des compétences recherchées par les employeurs : travail d'équipe, leadership, gestion de projet, gestion de budget, capacité en organisation et planification, communication, coopération, etc. Offrez aussi vos services en dehors du campus! Le bénévolat est un excellent moyen de nourrir ses intérêts tout en se développant comme personne. Connectez-vous à ce qui a du sens pour vous et mettez-y du temps! Qu'il s'agisse d'un organisme à but non lucratif, d'une association, d'un groupe de recherche, d'un conseil d'administration, impliquez-vous et continuez à vous développer sur le plan personnel et sur le plan de vos habiletés pratiques.

Vos stages sont aussi une part importante de votre développement professionnel. C'est le temps d'apprendre, de passer de la théorie à la pratique, de vous découvrir, mais aussi de bâtir votre réseau. Apprenez à faire des liens sincères avec les intervenants du milieu et demeurez en contact avec eux. Qui sait, une de ces personnes vous permettra peut-être d'obtenir l'emploi de vos rêves à la fin de vos études!

Bien que vous ayez le goût de relever de grands défis dans le domaine alimentaire à la sortie des études, il se peut que votre premier emploi soit davantage technique. Ce type de poste pourrait être une belle porte d'entrée dans l'industrie alimentaire. Rapidement, vous évoluerez vers des postes de coordination, de gestion, d'innovation, etc. Soyez à l'affût des possibilités! Surtout, continuez d'apprendre tout au long de votre parcours professionnel. Votre domaine est en perpétuel changement et de nombreux défis sont à relever.

Pour réfléchir à vos aspirations professionnelles, aux stratégies gagnantes pour insérer le marché du travail dans un domaine qui fait sens pour vous, n'hésitez surtout pas à rencontrer votre conseillère en emploi dès le début de vos études et tout au long de celles-ci. Avec elle, vous apprendrez à mieux vous connaître, à explorer le marché du travail, à développer des compétences clés, à bonifier votre réseau de contacts, à structurer votre démarche de recherche de stage ou d'emploi et surtout à gagner en confiance et en motivation! Ce sera avec plaisir qu'elle vous accompagnera pendant, et même après votre séjour à l'université!

Vicky Bellehumeur, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 du baccalauréat en sciences et technologie des aliments de l'Université Laval connaissaient la situation suivante en 2019 :

  • Personnes diplômées visées par l'enquête : 31
  • Taux de réponse : 77,4 %
  • Âge moyen des personnes diplômées : 25,7
  • En emploi : 79,2 %
  • À la recherche d'un emploi : 4,2 %
  • Aux études : 16,7 %

Caractéristiques de l'emploi lié à la formation :

  • En emploi lié à la formation : 100 %
  • À temps plein : 94,7 %
  • Emploi salarié permanent : 83,3 %
  • Satisfaction de l'emploi : 44,4 %

Données salariales

Selon l'enquête La Relance du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 du baccalauréat en sciences et technologie des aliments de l'Université Laval touchaient un salaire horaire moyen de 25,60 $ en 2019. 

Mise à jour : juin 2021