Portrait du marché en design de produits

Présentation du programme

L'étudiant au baccalauréat en design de produits est d'abord formé pour concevoir et développer des produits en tant que composantes d'une stratégie d'affaires et d'entreprises. Le programme encourage l'esprit d'entrepreneuriat, de découverte, d'ouverture et l'empathie. Il cherche à former des designers/concepteurs désireux d'initier des changements tangibles au profit de l'humain et de la société en proposant des produits et des services appropriés et pertinents face aux enjeux de l'identité, de l'environnement, du développement social et économique du Québec.

Le programme accorde une très grande place à l'apprentissage transversal des champs de compétences nécessaires au développement de produits. Ainsi, l'enseignement se fait sous forme d'ateliers axés sur l'application de connaissances tant théoriques que pratiques. Au coeur de l'intégration des cinq axes de connaissance (le design, l'ethnographie, la créativité, l'entrepreneuriat, ainsi que les connaissances techniques et professionnelles), les ateliers visent à développer et à consolider une culture approfondie du design.

Au terme de ses études, l'étudiant aura acquis une formation à la fine pointe des avancées en design et aura développé ses aptitudes en créativité, en compréhension des problématiques humaines, en écoconception (ou en outils de gestion des impacts environnementaux, sociaux et éthiques), en gestion de développement de produits, en fabrication, ainsi qu'en représentation conceptuelle et technique.

Source : École de design

Titres de postes

  • Designer | concepteur industriel
  • Développeur | designer | concepteur de produits
  • Designer de service
  • Écoconcepteur
  • Concepteur dessinateur
  • Coordonnateur | chargé de projet
  • Chef de produits
  • Directeur design et développement de produits
  • Enseignant
  • Entrepreneur
  • Consultant | conseiller 

Cette liste n'est pas exhaustive. Les postes peuvent se décliner de multiples façons et certains peuvent faire appel à un amalgame de compétences.

Sources : Service du développement professionnel, École de design

Fonctions

Le designer en entreprise conçoit des projets, des produits ou des services pour une entreprise ou à titre de travailleur autonome.

En plus de concevoir et de développer le produit ou le service, il anticipe le marché futur. Sa réflexion est avant tout orientée vers l'humain.

Le rôle du designer est déterminant tout au long du cycle de la vie d'un produit puisque son apport mène à une intégration adéquate des aspects fonctionnels, formels et symboliques en vue d'optimiser les processus de conception et les procédés de fabrication.

Il relève bien souvent des fonctions de recherche et développement, de l'ingénierie ou directement de la direction générale de l'entreprise.

Il exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • consulter les clients, les ingénieurs ou les spécialistes en production afin d'établir les exigences des produits
  • analyser l'usage projeté du produit ainsi que l'expérience des utilisateurs
  • effectuer des recherches sur les coûts, les propriétés des matériaux de production et les méthodes de production
  • préparer des concepts de dessins, des croquis ou des modèles pour approbation
  • préparer les plans de fabrication, les spécifications et les lignes directrices de production et construire un prototype du design
  • consulter les ingénieurs et le personnel de production pendant la phase de fabrication

De façon plus détaillée, voici les fonctions d'un designer industriel, selon Repères :

  • effectuer une première évaluation de la demande et analyser le tout dans une perspective de développement durable et de performance
  • consulter les clients et d'autres spécialistes afin d'établir les critères de design, de développer et de valider le cahier des charges de la solution
  • proposer de nouveaux concepts de produits en s'appuyant sur l'étude de marché et les besoins identifiés
  • effectuer des recherches sur les fonctions que le nouveau produit devra satisfaire et le contexte environnemental, social et technique dans lequel il sera utilisé
  • mener une étude comparative du marché sur les tendances et les produits de marques compétitives
  • analyser les modes d'usage des produits afin d'avoir une meilleure compréhension de leur rôle dans une culture donnée dans le but d'identifier des défis d'usage et de nouvelles opportunités de design
  • faire des recherches sur les matériaux et les méthodes de fabrication appropriée pour le contexte d'usage
  • effectuer des recherche sur les besoins ergonomiques et esthétiques en fonction de la clientèle ciblée
  • générer des idées et communiquer les concepts développés sous la forme de dessins, de croquis ou de modèles
  • définir la forme, les couleurs, la texture et la finition appropriée, y compris tous les éléments graphiques sur le produit
  • préparer les spécifications et les lignes directrices pour la réalisation d'une maquette esthétique ou d'un prototype fonctionnel du design
  • consulter les autres professionnels durant la phase de développement technique et de l'optimisation du produit ainsi que le personnel de production pendant la phase de fabrication
  • analyser le cycle de vie des produits afin d'assurer un développement durable
  • identifier les coûts liés à la fabrication ou à la réalisation du produit
  • conduire des recherches auprès des clients potentiels (stratégie d'affaire et d'entreprise)

Le designer de service analyse et bonifie l'expérience de l'utilisateur, conçoit l'ensemble du service, des points de contacts tangibles (physiques) et intangibles (virtuels).

L'écoconcepteur analyse les cycles de vie des produits et détermine des améliorations à apporter en termes de procédés de fabrication et d'actions à entreprendre dans l'ensemble du processus de développement et de la mise en marché du produit, de sa conception à sa fin de vie utile.

Le designer entrepreneur assure le démarrage et la gestion de sa propre entreprise dans un contexte de développement et de mise en marché de produits et services.

Sources : Emploi-Québec, ADIQ, École de design, Repères

Exigences

  • Maîtrise des logiciels de la suite Adobe
  • Connaissance des logiciels spécialisés en CAO (modélisation)
  • Connaissance des logiciels spécialisés en DAO (création)
  • Connaissances des matériaux et des procédés d'assemblage et de fabrication
  • Capacité à travailler avec des technologies qui évoluent rapidement
  • Excellente maîtrise du français
  • Maîtrise de l'anglais
  • Compétences en gestion de projets
  • Habileté à communiquer
  • Aptitudes pour le travail d'équipe pluridisciplinaire
  • Curiosité, créativité, ingéniosité et esprit d'innovation
  • Rigueur et souci du détail

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site du Service du développement professionnel - Formation continue. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, etc.

Conditions de travail

Pour les salariés, l'horaire de travail est généralement de jour à horaire fixe.

Le designer industriel, dans sa recherche d'information sur le terrain, peut être confronté à des environnements très variés tels que des usines, des hôpitaux, des mines, etc. Les normes du travail en vigueur doivent en tout temps être respectées.

En raison de la nature de son travail, il est appelé à travailler en équipe avec des spécialistes (ingénieurs, spécialistes en marketing, en ergonomie, en communication et en production).

Employeurs

  • À son compte
  • Agences de design
  • Bureaux d'architectes et de design d'intérieur
  • Bureaux d'urbanistes
  • Firmes de génie
  • Agences de publicité
  • Entreprises de services événementiels
  • Industries manufacturières
  • Grande entreprise
  • Fonction publique
  • Établissements d'enseignement 

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire
Se connecter Vous n'avez pas de compte ?

Perspectives d’emploi

  • Selon le site du gouvernement du Canada, les perspectives professionnels pour cette profession seront excellentes pour l'ensemble du Québec et favorables pour la région de la Capitale-Nationale jusqu'en 2025.
  • Ce groupe professionnel devrait être confronté à une situation de surplus de main-d'oeuvre au cours de la période 2019-2028 au niveau national.
  • L'évolution de l'emploi dans cette profession dépend en premier lieu des tendances qui influencent le secteur manufacturier. Les industries qui développent le plus de nouveaux produits sont aussi celles qui embauchent le plus de designers industriels : meubles, matériel de transport (aéronefs, véhicules récréatifs, etc.), jouets et articles de sport, machinerie, produits électriques, électroniques et informatiques (appareils d'éclairage, équipements de communication, etc.), produits métalliques, etc.
  • Puisque les entreprises qui veulent développer de nouveaux produits n'ont pas toujours le volume de travail et les possibilités d'encadrement nécessaires à l'embauche de leurs propres designers industriels, elles font souvent appel à des firmes spécialisées pour effectuer ces travaux. Ce phénomène explique qu'environ 37 % des designers industriels travaillaient en 2011 dans les services professionnels, scientifiques et techniques, surtout dans les services spécialisés de design (19 %), des proportions qui ont augmenté fortement au cours des dernières années.
  • Bien que le design industriel trouve sa place dans une variété de secteurs industriels, certains d'entre eux sont en croissance (équipement médical, aérospatiale, plasturgie, fabrication de produits en aluminium) et peuvent ainsi offrir plus de possibilités pour les designers industriels. De plus, plusieurs acteurs du milieu de l'innovation soutiennent que les designers doivent miser sur des créneaux inoccupés jusqu'ici, comme les produits de niche, ceux à haute valeur ajoutée, les écoproduits, le design à l'intention des besoins des aînés, etc. (Source : Le design industriel au Québec, un outil stratégique de compétitivité économique, 2010).
  • Selon l'Association des designers industriels du Québec (ADIQ), si traditionnellement les produits manufacturés visaient la consommation de masse, les consommateurs d'aujourd'hui demandent de plus en plus des produits conçus localement, en plus petites séries, et qui intègrent des matériaux recyclables. On voit d'ailleurs de plus en plus de PME émerger autour de ces tendances. (Source : Les Affaires)
  • Le domaine alimentaire, l'emballage, les petites séries (notamment grâce aux imprimantes 3D et à la découpe laser), le design de services, l'équipement de sport, le mobilier urbain et, finalement, le milieu interactif sont parmi les secteurs à surveiller dans les prochaines années. (Source : Paramètres)

Pour en savoir davantage sur les perspectives d'emploi dans ce domaine, consultez le site du gouvernement du Canada et celui d'Emploi-Québec (IMT en ligne).

Pour en savoir davantage sur les portraits des secteurs d'activité liés au design industriel, consultez le site du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et celui d'Investissement Québec.

Vous pouvez également consulter le site du gouvernement du Québec pour en savoir plus sur les designers industriels.

Constats de votre conseiller en emploi

  • Le marché des agences de design se situe principalement à Montréal et ses environs. Par conséquent, la mobilité constitue un facteur favorisant l'intégration en emploi.
  • Vivre des expériences à teneur entrepreneuriale, comme le Startup Fuze ou le Startup Weekend, est une excellente stratégie pour se familiariser avec le démarrage d'une entreprise et pour créer des liens avec une communauté d'entrepreneurs, de concepteurs et de designers.
  • Une grande diversité de milieux d'intervention et de champs de pratique s'offrent au designer entrepreneur, notamment le secteur de la santé et de l'environnement. La connaissance et la mise à profit de l'écosystème entrepreneurial permettra d'optimiser les conditions de succès de son projet.
  • Les designers de produits seront certainement appelés à contribuer largement aux nombreuses transformations que nous connaissons actuellement dans maints secteurs d'activité (numérique, santé, environnement, pour ne nommer que ceux-là) en proposant de nouvelles solutions créatives et responsables, tout en étant centrées sur l'utilisateur.
  • Quelle que soit la voie professionnelle choisie, le réseau de contacts se révélera un allié considérable pour propulser la carrière du designer.

Barbara Langis

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance, les diplômés de 2019 d'un baccalauréat en design de produits de l'Université Laval connaissaient la situation suivante en 2021 (taux de réponse : 53,7 %) :

  • En emploi : 63,6 %
    - À temps plein : 100 %
    - En lien avec la formation : 51,7 %
  • Aux études : 18,2 %

Données salariales

  • Selon l'enquête La Relance des ministères de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2019 du baccalauréat en design de produits de l'Université Laval touchaient un salaire horaire brut moyen de 23,11 $ en 2021.
  • En date de 2020, le revenu minimum moyen d'emploi des designers industriels se situait entre 32 000 $ et 36 999 $, alors que le revenu maximum moyen se situait entre 83 000 $ et 97 999 $ (Repères).
  • Selon le site du gouvernement du Canada, le salaire médian des designers industriels est de 28,75 $/heure au Canada.
  • Les designers industriels en entreprise de fabrication gagneraient, en moyenne, davantage que les designers en entreprise de services professionnels, techniques et scientifiques, peu importe le sous-secteur. Plus le sous-secteur est technique, plus les salaires y seraient élevés, tout particulièrement le sous-secteur du matériel de transport, mais aussi le domaine des produits informatiques et électroniques. (Source : Les designers en entreprise de fabrication au Québec, 2011)
     
 Salaire horaire estimé au Québec pour les designers industriels
 (2019-2021)
 Minimum  18,00 $
 Médian  26,00 $
 Maximum  40,11 $
 Source : Emploi-Québec
 N.B. : Ces données sont pour tous les niveaux de scolarité confondus (technique, baccalauréat, maîtrise).

Information complémentaire

Associations et ordres professionnels

Association des designers industriels du Québec (ADIQ)
www.adiq.qc.ca

Association des designers industriels du Canada
http://www.designcanada.org/

International Council of Design (ico-D)
http://www.ico-d.org/

World Design Organization (WDO)
http://wdo.org/

Sites spécialisés

Institut de développement de produits
http://www.idp-innovation.com/

Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (secteur design industriel)
https://www.economie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/par-secteur-dactivite/design-industriel/?no_cache=1

Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services
http://www.ciraig.org/fr/

Le blogue POIESIS
https://lebloguepoiesis.wordpress.com/

Paramètres (magazine spécialisé en design industriel)
https://www.parametres.ca/

Magazine de design industriel
https://www.core77.com/

Manufacturiers innovants
https://www.manufacturiersinnovants.com/

Sites d'emplois et répertoires d'entreprises

Bureau du design de la Ville de Montréal (répertoire de firmes montréalaises de design et d'architecture sélectionnées par des jurys indépendants dans le cadre de concours, de prix et de bourses reconnus au Québec et ailleurs dans le monde) 
https://designmontreal.com/repertoire-designers


Index Design
http://www.repertoire.index-design.ca/

Centre de recherche industrielle du Québec (ICRIQ)
http://www.icriq.com/fr/

Consultants en design industriel
http://www.icriq.com/pls/owa_rib/ribw_recherche.depart?p_lang=fr&p_portail=CODI

Répertoire des membres de l'ADIQ
https://adiq.qc.ca/membres/

Liste des agences en design industriel (magazine Paramètres, p. 32 à 34)
https://www.parametres.ca/publications

Répertoire des agences de design (international)
https://www.designdirectory.com/?utm_source=core77&utm_medium=pp_ad

Le classement des plus importantes sociétés québécoises en 2019 (Les Affaires)
https://www.lesaffaires.com/classements/les-500/liste

Ressources entrepreneuriales

Entrepreneuriat Laval
https://www.el.ulaval.ca/

L'entrepreneuriat à l'Université Laval
https://www.ulaval.ca/entrepreneuriat-responsable.html

Startup Fuze
https://www4.fsa.ulaval.ca/etudes/ecoles-dete/startup-fuze/

J'entreprends Québec
http://jentreprendsquebec.com/

Le camp - Incubateur d'entreprises technologiques à Québec
http://lecampquebec.com/fr/

La Ruche - Financement participatif de proximité
https://laruchequebec.com/

Mise à jour : septembre 2020